💨 Hydrogène: énergie du futur pour le transport ? / 🤑 Bitcoin à $100k avant la fin de l’année ?

La newsletter de la semaine : Not Boring

Depuis le lancement en avril, nous sommes maintenant 94 à faire partie de la team Moi aussi. 💪

Si vous n’êtes pas encore inscrits, venez faire partie de la team en vous inscrivant juste ici :

Pour ceux qui sont déjà inscrits, aidez-moi à faire connaître “Moi aussi” à votre entourage en partagent cet email 🥰 .


Hello à tous,

Bienvenue dans cette nouvelle édition de Moi aussi. Cette semaine je vous propose trois thématiques :

  1. Hydrogène : énergie du futur pour le transport ?

  2. Bitcoin à $100k avant la fin de l’année ?

  3. La newsletter de la semaine : Not Boring

C’est parti ! 🤓


Le but de cette newsletter est d’être complètement transparent avec vous. C’est pour cela que je partage avec vous mon portefeuille d’actions et de cryptos. Vous pouvez le suivre en temps réel ici. Bien évidemment, cela ne constitue pas un conseil d’investissement. Faites vos propres recherches avant d’investir.


N’oubliez pas de faire un petit tour sur le site de la Team Moi Aussi team.moiaussi.io. Utilisons-le pour créer ensemble les ETF de Moi aussi 🤗 : une entreprise en tête à ajouter à l’une des ETFs ? Je vous invite à laisser un commentaire ou à m’envoyer votre suggestion.


Hydrogène: énergie du futur pour le transport ?

Dans le cadre de la transition écologique, au même titre que d’autres secteurs, le transport fait figure de secteur prioritaire pour lequel il est urgent de réduire les émissions carbone importantes. Le simple fait d’utiliser sa voiture contribue au réchauffement climatique.

L’électrification du parc automobile semble la solution la plus évidente. Plusieurs lois, allant dans ce sens, sont en train de voir le jour. Par exemple, l’État de Californie vient d’adopter une loi obligeant les chauffeurs de taxi et VTC (Uber, Lyft, etc.) à conduire des voitures électriques avant 2030. Plus précisément, 50% des kilomètres roulés par les véhicules de tourisme devront être électriques en 2027 et 90% en 2030. Sachant qu’aujourd’hui, seulement 2% de ces véhicules sont électriques, c’est une révolution.

Pour les trajets urbains, le choix de l’électrique semble être la bonne direction: autonomie des batteries suffisante, zéro pollution d’air et possibilité de créer un large accès à des bornes de recharge.

Les véhicules électriques présentent tout de même deux problèmes majeurs qui limitent aujourd’hui leur déploiement massif pour le transport routier: leur autonomie moyenne est d’environ 300 km seulement et le temps de recharge varie entre 10 heures et 30 minutes (avec les “Superchargeurs” du réseau Tesla).

Bonjour l’hydrogène ! 👋

On appelle voiture à hydrogène un véhicule à propulsion électrique muni d'une pile dont le combustible est l'hydrogène. Une voiture à hydrogène n'émet rien hormis de l’eau et se recharge en 5 minutes. Elle présente, à première vue, les avantages de la voiture électrique (pas d’émission polluante) combinés à ceux des voitures thermiques (recharge très rapide).

Alors pourquoi l’hydrogène n’est-il pas plus répandu dans le transport routier? 🧐

Aujourd’hui, le processus de fabrication actuel de l’hydrogène est trop polluant car trop énergivore. En l’état, son utilisation généralisée ne permettrait donc pas de réduire l’empreinte carbone du transport routier. C’est pour cette raison que l’hydrogène est quasi-exclusivement utilisé pour des usages industriels dans la chimie et le raffinage.

Avec le déploiement croissant des énergies renouvelables, la production d’hydrogène peut devenir complètement verte et non polluante (émission d’oxygène). D’autre part, l’hydrogène pourrait également servir à stocker l’excédent d’électricité produite par les renouvelables.

Selon les estimations, l‘hydrogène représentera un tiers du combustible utilisé pour le transport terrestre et 60% pour le transport maritime en 2050.

Du côté des constructeurs automobiles, Daimler Truck va commencer à livrer des camions à hydrogène à partir de 2025.

Intéressons-nous aux producteurs d’hydrogène qui auront grandement besoin d’innovation pour se développer et faire en sorte que l’hydrogène vert devienne le nouveau pétrole des transports. Analysons aujourd’hui quatre entreprises du domaine :

Plug Power et ACCIONA

Plug Power est une entreprise américaine spécialisée dans le développement de piles à combustible à hydrogène.

Acciona est une entreprise espagnole spécialisée dans les énergies renouvelables (principalement l’éolien).

Les deux groupes se sont associés pour créer une joint-venture basée en Espagne: Acciona fournira l'électricité propre et Plug Power, l’électrolyseur: système qui crée de l’hydrogène propre à partir d’électricité et d’eau. L’électricité “casse” les liaisons de l’eau pour donner de l’hydrogène et de l’oxygène.

Iberdrola et Cummins

Iberdrola est un groupe espagnol, producteur et distributeur d’électricité et de gaz naturel, qui s’est aussi spécialisé dans les énergies renouvelables et notamment l’éolien.

Cummins est une société américaine qui fabrique des électrolyseurs.

Ils se sont aussi associés pour créer une centrale de production d’hydrogène vert en Espagne.

Mon pays natal ne serait-il pas en train de devenir le hub européen de la production d’hydrogène vert.

Un avis sur le sujet ?

Bitcoin à $100k avant la fin de l’année ?

Réponse simple : peut-être.

Réponse détaillée :

À la différence de 2017, il y a aujourd’hui énormément d’entreprises et de fonds d’investissement qui s’intéressent, travaillent et s’impliquent dans le monde de la crypto.

Pourquoi Mastercard cherche-t-il à intégrer la crypto à son réseau ?

Dans un article de cette année, Mastercard nous dévoile sa philosophie sur les cryptomonnaies : c'est une question de choix. Mastercard n'a pas vocation à vous inciter à utiliser les cryptomonnaies. Mais notre vocation est de permettre aux clients, aux commerçants et aux entreprises de déplacer la valeur numérique - traditionnelle ou crypto - comme ils le souhaitent. Cela devrait être votre choix, c’est votre argent.

Pourquoi Cathie Wood voit le Bitcoin entre $400k et $500k ?

La charismatique gestionnaire du fonds d’investissement ARK Invest compare les cryptomonnaies aux débuts de l’immobilier : les allocations ont commencé petit, puis ont augmenté. Ils ont commencé par une allocation de 0.5%, puis 1%, puis 5%. Si toutes les institutions attribuaient une allocation similaire à un chiffre moyen au Bitcoin, la cryptomonnaie pourrait augmenter quelque part dans une fourchette de $400k à $500k.

L’argent attire l’argent. Il est plus qu’évident que le Bitcoin ne sera jamais un moyen de paiement. Cela semble moins évident pour les médias: critiquer le Bitcoin sous prétexte qu’on ne peut pas l’utiliser, sans remettre en cause le fonctionnement de la bourse, de l’or ou de la création monétaire revient, à mon sens, à ne rien comprendre à l’économie actuelle. Nous sommes dans une économie inflationniste qui fait perdre de la valeur à la monnaie. Pour cette raison, tout moyen déflationniste, c’est-à-dire permettant de conserver la valeur sur le long terme, est un outil à étudier. Le Bitcoin peut être assimilé à de l’or numérique. Il y a 60 ans, acheter de l’or n’était pas à la portée de tout le monde. Grâce aux cryptos, les outils déflationnistes sont aujourd’hui disponibles pour tous; pas seulement pour les fonds d’investissements ou les Etats. Chacun peut protéger tout ou partie de ses économies contre une dévaluation sur le long terme.

Donc pour répondre à la question initiale: Bitcoin à $100k avant la fin de l’année ? Si ce n’est pas cette année, ce sera sûrement l’année prochaine. Let’s see !

Et vous ? Vous en pensez quoi ?

La newsletter de la semaine

Cette semaine, parlons de Not Boring.

Chaque email de Packy MacCormick est un livre: 9000 mots en moyenne ! Il parle d’économie, de crypto, des tendances, de stratégie business, le tout avec sous un angle amusant. Cette newsletter est écrite en anglais.

Voici la liste des derniers sujets traités :

  • Own the Internet : A Bull Case for Ethereum

  • Shein : The TikTok of Ecommerce

  • Who Disrupts the Disrupters ? Aggregators, Web3 ans Disruption Theory

  • Is BlockFi the Future of Finance ?

Si vous n’avez pas de difficulté à lire en anglais, je vous recommande vivement de vous abonner. La précision des propos de Packy sur chaque sujet qu’il aborde ne vous décevra pas.


Voilà, c’est tout pour cette semaine, n’hésitez pas à poser vos questions en commentaires et à ajouter un petit cœur sur cette édition si vous avez appris des choses ! C’est par ici 👈

Bonne semaine à tous,

Miguel. 😘


Il y a toujours des risques…
Toute opération de trading comporte des risques de perte en capital. N’investissez jamais de l’argent dont vous pourriez avoir besoin. Les informations présentées ici, vous sont communiquées à titre purement informatif et ne constituent ni un conseil d’investissement, ni une offre de vente, ni une sollicitation d’achat, et ne doivent en aucun cas servir de base ou être pris en compte comme une incitation à s’engager dans un quelconque investissement.